VUCA ou l’incertitude en quatre mots

Le « VUCA world » démontre la difficulté de la prise de décisions dans un environnement complexe et incertain.

 

VUCA, c’est : Volatility (Volatilité), Uncertainty (Incertitude), Complexity (Complexité) et Ambiguity (Ambiguité) donc 4 problématiques qui demandent chacune des réponses.

 

 

 

VUCA CONCEPT MILITAIRE

A l’origine, VUCA est un concept militaire américain d’après lequel l’intervention militaire doit être rapide et ciblée afin d’éviter les risques d’enlisement et les dommages collatéraux. Les forces armées doivent donc élaborer rapidement des nouvelles techniques d’attaque pour répondre aux adversaires multiples, inconnus, voire virtuels.

 

VUCA concept que nous pouvons appliquer à l’entreprise

Aujourd’hui, les entreprises sont confrontées à des environnements de plus en plus instables.

Les marchés économiques, les réglementations, les évolutions technologiques rendent difficiles toute visibilité à long terme, toute planifications opérationnelles.

 

En conséquence, les nouveaux leaders doivent élaborer des stratégies dans des temps très courts pour répondre à des concurrents inconnus sur des marchés émergents.

 

Au-delà de cette agilité exigée, ils doivent proposer une « vision » et exprimer clairement la direction et « le sens » des actions.

 

Ils interagissent en permanence avec leurs collaborateurs, mutualisent le travail en s’ouvrant aux idées innovantes, en se remettant en question et en adaptant leurs stratégies.

 

L’ensemble des acteurs de l’entreprise trouve des solutions collaboratives selon les compétences, expériences et projections de chacun.

 

Cela demande une grande adaptabilité à tous les niveaux qui leur permet de comprendre les réseaux externes. 

 

 

 

VUCA, une porte vers de nouveaux « business modèles » ?

La capacité d’adaptation et de réaction est déterminante pour l’entreprise qui souhaite durer.

 

Les nouveaux leaders peuvent s’appuyer sur 3 axes principaux : 

 

• La technologie,

• L’agilité organisationnelle,

• Le modèle collaboratif.

 

 

 

Et comment réagir face à cette incertitude ?

La meilleure réponse nous est donnée par Gert Leonhard : « With Velocity, Unorthodoxy, Collaboration and Awesomeness ! » En français, avec rapidité, d’une manière inconventionnelle ou non conformiste, en collaboration et avec excellence !

ce qui nous ANIME

Le monde en mutation (VUCa)

la neuro-science

Ce que la neuroscience nous dit

 

Seule l’intelligence adaptative est capable de gérer la complexité et l’incertitude.

 

Le cerveau dit « pré-frontal » est celui de l’adaptation, de la créativité et de l’innovation.

 

3 grandes étapes évolutives de l’histoire des espèces ont été décrites et, en parallèle, trois principales strates de développement anatomique et fonctionnel qui constituent notre cerveau :

 

• La strate reptilienne :

le cerveau inconscient, il gère la vie et la survie purement individuelle : boire, manger, dormir, se reproduire et, plus largement, préserver l’intégrité corporelle. Il est également le point de départ des circuits verticaux du stress.

 

• La strate limbique :

le lieu de la conscience immédiate du soi, siège des émotions et motivations, de la personnalité. À l’échelon individuel, c’est le cœur du mode mental automatique qui permet de fixer les apprentissages. Il gère le connu, le déjà-vu. À l’échelon collectif, il est aussi le cerveau qui pose les premières bases d’une vie en société, de l’instinct grégaire.

 

• La strate néocorticale :

la plus récente, également nommée « pré-frontale », celle qui permet de gérer le nouveau, l’inconnu, la complexité de notre environnement. Il est le seul cerveau à pouvoir s’adapter à des situations nouvelles et à les résoudre. Pour mobiliser et « basculer » en mode pré-frontal, nous devons nous éduquer nous-même et veiller à ne pas être soumis au stress, même modéré, auquel cas tout mode créatif et innovant est empêché (« pas de bascule »).  

l'intelligence artificielle

Ce que l’intelligence artificielle nous dit

 

L’IA transformera profondément notre société dans les prochaines décennies car elle disruptera nos modèles.

 

La connaissance et l’expertise n’auront plus de valeur économique, elles seront disponibles pour tout le monde dans le cloud.

 

Les robots nourris par les expertises du monde entier et par la modélisation de nos fonctions cognitives seront toujours plus intelligents, plus fiables et plus efficaces que nous.

 

Nous devons donc nous concentrer sur notre spécificité humaine, la relation, la connaissance de l’autre, l’empathie, l’écoute et la collaboration et développer notre intelligence émotionnelle

Ce que notre monde en mutation nous dit

Le sens, la connaissance de soi, la diversité, la conscience d’une mutation profonde de notre monde, l’envie d’y participer et le besoin d'agir.